Habitation Dion 

RÉHABILITATION D'UNE CAFÉIÈRE HAÏTIENNE

PLANTATION DE CAFÉ - REBOISEMENT

l’Institut de Sauvegarde du Patrimoine National - ISPAN- en partenariat avec L’Association Touristique d’Haïti, et l’Association “Les Anneaux de la Mémoire”, basée à Nantes, propose un projet de mise en valeur des ruines de l'habitation coloniale Dion. Ce projet de mise en valeur entre dans un projet plus global dédié à la reforestation et au soutien d'une économie locale et durable.

Des ruines témoins exceptionnelle de l'histoire

Ces ruines, les plus belles et les plus complètes retrouvées jusqu’à ce jour, se trouvent sur le sommet de la chaîne des Matheux, à 1 208 mètres d’altitude et à environ une heure et demie de la ville de Cabaret. Dominant toute la plaine de l’Artibonite, cette magnifique habitation fait partie d’une aire en  classée Parc National Historique, sous haute protection des Ministères du Tourisme, de la Culture et de l’Environnement. L’Habitation Dion, qui fut un établissement prospère jusqu'à la fin du XVIIIe siècle, est un exemple exceptionnel d’habitation coloniale caféière de St- Domingue et un témoin rarissime de ce que fut l’esclavage dans ces plantations placées loin de la ville, dans une zone de prédilection du marronage.

La restauration et la sauvegarde du site
L'association Touristique d'Haïti, en collaboration avec ’Institut de Sauvegarde du Patrimoine National et le Conseil interministériel d'aménagement du territoire, a démarré un vaste chantier de sauvegarde et de mise en valeur de ces ruines et de ce site. Les Anneaux de la Mémoire collabore auprès de l'association touristique d'Haïti à ce projet patrimonial.

LES TRAVAUX RÉALISÉS :

-  Premier chantier de fouilles archéologiques  - Réalisé en 2012

- Restauration et remise en fonctionnement des réservoirs d'eau (photo à droite)  - Travaux effectués en 2017-2018

- Remise en état du chemin d'accès - Travaux réalisés en 2017

- Réhabilitation des escaliers du quartier des esclaves - Travaux réalisés en 2017

- Signalétique sur le site en 4 langues (créole haïtien, français, espagnol, anglais) - Mise en place depuis 2017.

LES TRAVAUX EN COURS:

- Interprétation des lieux en en 4 langues (créole haïtien, français, espagnol, anglais)

- Restauration du quartier des esclaves.

- Reboisemment et reforestation du site - Mise en culture de café dans une démarche d'agriculture biologique et durable.

Cette mise en valeur de ce site de mémoire, en attendant une restauration intégrale et à l’identique des ruines et des fouilles archéologiques conséquentes, permettra non seulement de créer une destination touristique et culturelle de grande valeur, mais aussi de créer des emplois et améliorer les conditions de vie des habitants de la section communale des Délices où est située l’Habitation Dion.

Rapport photo DION Anneaux-32.jpg
Haiti_blank_map_with_topography.png
Rapport photo DION Anneaux-3.jpg
un levier de développement local, économique, social et durable

Ce projet contribue directement via l’amélioration de l’offre touristique dans le département de l’Ouest, à combattre la pauvreté et à soutenir l'activité économique locale.

Ce projet contribue à la préservation de la diversité culturelle en mettant en lumière une histoire locale peu connue et son insertion dans l’histoire globale. Il met en réseau et mobilise des acteurs variés peu habitués à travailler ensemble, tant du secteur privé que public, en veillant à l’implication des femmes afin de promouvoir l’égalité hommes/femmes. Enfin, il veille à l’implication de la population locale et à la formation de guides originaires de la région afin de promouvoir l’égalité des chances de cette population isolée.

En 2017 des kits de distribution solaire ont été distribué aux familles vivant sur le site par des partenaires haïtiens

La sauvegarde et la préservation de la biodiversité

La restauration du site passe aussi par la restauration de la couverture végétale de ces montagnes.  L'objectif est de replanter et de cultiver du café dans dans une démarche durable et biologique.

La côte des Arcadins, qui est dotée de plusieurs infrastructures invitant les visiteurs à jouir des plages et du soleil, pourra offrir ainsi des randonnées à caractère unique vers l’Habitation Dion et les autres lieux de mémoire qui en sont proches.

Rapport photo DION Anneaux-4.jpg
LE SOUTIEN DES ANNEAUX DE LA Mémoire

L'association a apporté en 2016 et 2017 un soutien financier de 20 000 €, et humain au montage du projet à l'Association Touristique d'Haïti qui a la responsabilité de ce projet. 

 

Une phase a été réalisée en 2017 dans le cadre du programme TOSTEM/Mémoires libérées soutenu par l'Union européenne (Programme ACP Culture+) et porté par Les Anneaux de la Mémoire. Elle consistait en des travaux de nettoyage et d'aménagement du site pour en faciliter l'accès et permettre aux visiteurs de mieux comprendre son histoire. Des travaux de nettoyage et d'aménagement ont été réalisés avec la mobilisation des populations vivant autour du site, une communauté  fortement isolée et ne bénéficiant pas d'accès aux services de base.

En 2019 l'association a organisé une grande soirée de soutien pour ce projet et a récolté 25 000€ de dons et subventions. 

2 500 caféiers et 500 arbres ont été plantés grâce à ces soutiens ! 

 

Poursuivant son travail auprès des acteurs sur place, les Anneaux de la Mémoire ont pu financer, grâce à vous et à la Ville de Nantes, la plantation de 2 500 caféiers et 500 arbres en mars 2020. C'est le succès de cette soirée, organisée à Nantes en mars 2019, avec le soutien et la présence de Jean-Marc Ayrault, président de la Fondation pour la Mémoire de l'esclavage, la Ville de Nantes et la Région Pays-de-la-Loire qui a permis de récolter 25 000 euros de dons et subventions pour ce projet.

 

En 2020, le Musée d'Histoire de Nantes - Château des Ducs de Bretagne a choisi de valoriser ce projet lors de la manifestation "Expression(s) Décoloniale(s) #2" (reportée à mai 2021 en raison de la crise sanitaire) via un appel aux dons auprès des visiteurs.

ISPAN.jpg

En savoir plus sur l'habitation et ce projet

Consultez le bulletin de L'Institut de sauvegarde du patrimoine