MARK BROWN-Untitled

Transmettre l'histoire, créer des projets culturels et promouvoir des relations équitables entre les 3 continents,afrique, amériques et europe.

 Les Anneaux de la Mémoire DE 1991 à AUJOURD'HUI 

press to zoom

press to zoom

press to zoom

press to zoom
1/10

Née en 1991 à Nantes de l’exposition Les Anneaux de la Mémoire, l’association a pour fondement la valorisation des connaissances historiques, la défense de la diversité culturelle, l’ouverture au monde et le travail sur les mémoires, plus particulièrement sur les mémoires liées à l’esclavage et la traite négrière occidentale. Dans la perspective de promouvoir des échanges équilibrés et réciproques entre les sociétés d’Afrique, d’Amérique et d’Europe, elle mène des projets culturels au niveau international, en collaboration avec les organisations locales.

1992 - les anneaux de la mémoire, première exposition internationale sur l'histoire de la traite et de l'esclavage.

Les Anneaux de la Mémoire

L’association nait à Nantes en 1991. Ses premiers projets s’intéressent à la ville de Nantes, premier port de traite français au 18e siècle, et à sa région. En 1992, l'association organise l'exposition " les Anneaux de la Mémoire" dont elle garde le nom. Cette exposition présentée au château des ducs de Bretagne connaît un succès considérable, avec plus de 400 000 visiteurs.

 

Cette exposition marque un tournant essentiel dans le travail de mémoire mené à Nantes et à un niveau international. Aujourd'hui encore cette exposition reste la référence dans le travail de mémoire et la valorisation de l'histoire. Elle a joué un rôle important dans la reconnaissance en France et dans le monde de l'histoire de la traite et de l'esclavage.

D'où vient notre nom ? 

Les Anneaux de la Mémoire symbolisent les instruments de contention des captifs sur les navires et esclaves sur les plantations mais également la chaine historique qui relie les populations à travers le temps et les continents et enfin les alliances et échanges des peuples dans un respect et une bienveillance mutuelle.

extrait DVD expo Anneaux 92

extrait DVD expo Anneaux 92

Lire la vidéo

Extrait vidéo 1992, Les Anneaux de la Mémoire

Depuis 1992, des projets internationaux  entre l'Europe, l'Afrique et l'Amérique

Les Anneaux de la Mémoire interviennent auprès de différents publics et sous différentes formes (publications, conférences, expositions, projets artistiques et culturels, etc.) pour favoriser la médiation culturelle autour de la diffusion des connaissances historiques.

Depuis sa fondation, l’association travaille au niveau local et international avec de nombreux partenaires, pays et territoires. A travers des projets d'exposition, des actions culturelles, des publications, l'association essaime dans de nombreux pays.

 

L’association Les Anneaux de la Mémoire est membre du comité scientifique du programme de l’UNESCO « La route de l’esclave ». L’association a été chargée de la coordination du réseau « Esclavage, musées et expositions », et en particulier du Programme de recherches scientifiques, dans le cadre du projet « La route de l’esclave ». L’association a participé aux rencontres internationales de Ouidah (Bénin) en 1993, de La Havane (Cuba), du Luanda (Angola), de Nantes (France), de Palerme (Italie) et de Rio de Janeiro (Brésil) en 2000. Au cœur du travail historique sur la traite coloniale française et l’esclavage, l’ancienne île de Saint-Domingue tient une place à part. L’association a aujourd’hui tissé de nombreux liens avec la République d’Haïti, première République Noire, née de la révolte des esclaves contre leurs maîtres dans le sillage de la Révolution française. Depuis 2004, l’association travaille avec le Ministère de la Culture haïtien et différentes institutions culturelles, dont le Musée du Panthéon National Haïtien (MUPANAH), à l’élaboration d’un programme de développement culturel (formations à la préservation et à la conservation d’anciens documents, transfert de savoir-faire, échanges d’expositions, partenariat sur les archives…).

L'Alliance internationale des Anneaux de la Mémoire
un réseau de villes international autour de l'histoire de la traite atlantique

En 2005, l’association propose à Antananarivo (Madagascar) la création d’un réseau international des villes historiquement impliquées dans la traite et l’esclavage. La création de l’Alliance internationale des Anneaux de la Mémoire (AIAM) nait en 2006. L’association représentée par son président Yvon Chotard assure le secrétariat. L’Alliance s’est réunie à Nantes (France) en 2006 et à Limbé (Cameroun) en 2008 et 2009.

Constituée d’un ensemble d’acteurs des trois continents intéressés par l’histoire de la traite et de l’esclavage (Europe, Afrique, Amérique), ce réseau vise à partager les connaissances sur ces thématiques, à travailler conjointement à l’approfondissement de l’étude de ce passé commun et à mettre en place des projets concrets de développement et de médiation culturelle (expositions, musées, colloques, publications).

L’Alliance se structure en 3 collèges : collectivités territoriales / institutions culturelles / citoyens. Le réseau est structuré autour de quatre pôles : Nantes pour l’Europe ; Haïti pour les Caraïbes ; le Cameroun pour l’Afrique ; l’Afrique du Sud, notamment la ville de Durban, pour l’Océan Indien. L’Alliance prend fin en 2012 mais l’association reste en lien avec la majorité des acteurs du réseau.

Alliance internationale Anneaux Mémoire

2008 - Assemblée générales de l'Alliance des Anneaux de la Mémoire - Nantes

des projets locaux et internationaux, mêlant arts, histoire, patrimoines et héritages