MANIFEST, PROJET Européen 

« MANIFEST : Nouvelles perspectives artistiques sur les mémoires de la traite transatlantique »

BELGIQUE, DANEMARK, FRANCE, HONGRIE, PORTUGAL 2022-2024

Le projet MANIFEST repose sur deux constats : l’importance du travail de mémoire collective et la conviction que l’art joue un rôle majeur et sert de médiateur entre mémoire individuelle et mémoire collective. « MANIFEST : Nouvelles perspectives artistiques sur les mémoires de la traite transatlantique » veut contribuer à une meilleure connaissance de l’histoire et des mémoires, peu ou pas connues, du rôle de l’Europe dans le commerce des esclaves, en mettant en valeur les liens et les impacts socio-culturels dans l’Europe contemporaine. Le soutien à la création contemporaine transfrontalière doit permettre une meilleure visibilité, une meilleure compréhensions et un renouveau dans les représentation de cette histoire. Il s’agit en effet de mettre en avant l’implication de l’ensemble du continent européen et de faire ressurgir son patrimoine, matériel ou immatériel, à travers une plateforme numérique et la création artistique contemporaine.

Ce projet est d’abord un projet à dimension artistique qui selectionnera entre 24 et 36 artistes et comptera deux résidences (Budapest et Libonne), des ateliers (Copenhague) et un événement final. (Nantes). En parallèle de ces créations artistiques axée autour du numérique et des nouvelles technologies, une base de données historique et partimoniale sera créée sur l’histoire de la traite atlantique et de ses héritages en Europe. L’alliance du scientifique et de l’artistique permet une double résonnance et permet de s’appuyer sur un socle scientifique.

Le projet est mené par cinq partenaires de cinq pays de l’Union européenne :

KHORA, Danemark. Une entreprise impliquée dans la production numérique autour de la réalité virturelle et la réalité augmentée.

CUMEDIAE, Belgique. Une association engagée dans le développement de projets culturels, l’éducation aux médias et les industriee créatives.

GERADOR, Portugal. Une association qui travaille sur trois piliers : l’accès à la culture, l’éducation et le journalisme. Elle propose de nombreux événements autour de ces thématiques.

PRO-PROGRESSIONE, Hongrie. Un centre artistique dont l’objectif est de créer des liens sur les différents champs culturels et artistique au niveau international.

LES ANNEAUX DE LA MÉMOIRE, France. Une association qui travaille sur l’histoire de la traite atlantique et de ses héritages à travers des projets culturels et artistiques au niveau local et international.

KhoraVR.jpg
Cumediae.jpg
Gerador.png
Pro Progressione.png

 CRÉATION D’UNE PLATEFORME NUMÉRIQUE SUR L’HISTOIRE ET LA MÉMOIRE DE LA TRAITE TRANSATLANTIQUE EUROPÉENNE, 2022-2023 

Les Anneaux de la Mémoire travaille, dans le cadre de ce projet, sur base de données qui doit rendre compte de l’histoire et des héritages de la traite transatlantique sur l’ensemble de l’Europe. Sans être exhaustive elle doit refléter la diversité des sources, des patrimoines et des mémoires et valoriser la transversalité des contenus. Un comité consultatif a été créé pour ce projet. Il rassemble des personnalités dans le domaine de la recherche, des arts et de la société civile. 

 résidences artistiques 

Résidence à Budapest - Juillet 2023, 10 jours

La résidence à Budapest permettra de mettre en réseau les artistes, de présenter les supports historiques, les patrimoines et d’échanger sur l’histoire de la traite transatlantique. C’est également l’occasion d’introduire les dispositifs numériques possibles immersifs ou non et de consulter les équipes sur leur besoin. La résidence comprendra aussi des ateliers et des rencontres.
 

Résidence à Lisbonne - Octobre 2023, 10 jours

La résidence à Lisbonne comprendra des visites des sites patrimoniaux, une formation à l’artivisme (combinaison entre art et activisme, ici utilisation de l’art pour aborder des dialogues postcoloniaux), des ateliers autour des stratégies de narration (comment les histoires contribuent-elles à la transformation personnelle et politique, à la démocratie et à la justice sociale ? les participants découvrent comment structurer une narration pour accomplir au mieux leurs objectifs de communication, et faire usage des technologies de digitalisation), une première numérisation des oeuvres et une sortie de résidence public afin d’échanger.


Ateliers à Copenhague, Novembre ou décembre 2023, 3 jours

Après la résidence artistique à Lisbonne, les artistes qui optent pour la production d’œuvres d’art AR/VR (jusqu’à six collectifs d’artistes), seront invités, séparément, à participer à trois ateliers de 2 jours à Copenhague. Les artistes seront aidés à transformer leurs propositions et leurs idées en expériences de réalité augmentée ou virtuelle.

 événement final à nantes  

Un événement final aura lieu à Nantes en septembre-octobre 2024

L’événement final comprend deux volets :

- L’exposition des œuvres aux publics
- Programmation culturelles et rencontres


Durant 3 jours lors de l’inauguration de l’exposition, l’ensemble des partenaires, des artistes, du comité de sélection et du comité consultatifs seront invités à Nantes. Des rencontres, ateliers seront proposés pour tout les publics afin de présenter les résultats du projet. Une présentation publique de la plateforme interactive sera organisée. Des table-rondes autour de la mémoire de la traite des esclaves et du rôle de l’art dans le processus mémoriel seront proposés. Ce temps fort pourra également comprendre des spectacles, visites de la ville, du musée et du Mémorial de l’abolition de la traite et de l’esclavage.

Plus d'infos prochainement !