Catalogues d'exposition
des Anneaux de la Mémoire

Depuis plus de 25 ans, l’association créée des expositions à travers le monde en étroite collaboration avec des chercheurs, spécialistes et structures locales. Exposition d’Histoire, patrimoniale mais aussi artistique, chaque projet met l’humain au centre, dans l’histoire du monde et particulièrement dans l’histoire de la traite négrière occidentale.

Retrouvez ci-dessous les publications parues.

Celles-ci sont en vente dans la boutique des Anneaux ou consultable dans les locaux des Anneaux de la Mémoire

Dates d'exposition :

  • Haïti,Musée du Panthéon National Haïtien (MUPANHA) de Port-au-Prince (novembre 2016 à janvier 2017)

  • Au Cameroun, au Musée national à Yaoundé (juin 2017 à février 2018)

  • France, Hôtel du Département à Nantes (mai 2016 à juin 2016)

Mémoires libérées – Des origines aux héritages de l’esclavage

Publication juin 2016

Catalogue de l’exposition

 

Co-construite par des chercheurs, historiens, acteurs culturels d’Antigua-et-Barbuda, du Cameroun, de France, d’Haïti et du Sénégal, cette exposition circule à travers le monde afin de faire vivre ce dialogue des mémoires essentiels à la construction de nos sociétés multiculturelles contemporaines. Le défi de cette exposition est d’explorer collectivement les traites et les esclavages vécus sur les trois continents de l’Atlantique et dont les traces les mémoires sont propres à chaque société. Cette exposition rassemble des récits historiques et des œuvres d’art produites par des artistes des trois continents. Le défi de cette exposition est d’explorer collectivement ce phénomène historique, au XXIème siècle, en s’appuyant sur les expériences de 5 pays : Antigua et Barbuda, Haïti, Cameroun, Sénégal et France. L’exposition présente ainsi une histoire globale, partagée entre trois continents, en prenant appui sur les contextes, les réalités et les mémoires respectives des différents pays.

Dates d'exposition :

  • France, Chapelle Sainte Barbe des mines à Chalonnes sur Loire (49) (mai à octobre 2014)

  • France, Hôtel des Pénitentes à Angers (49) (avril à mai 2016)

Des bords de Loire à l’île de la Tortue

Histoire entrelacée de l’Anjou et des Antilles

Publication avril 2016

Livret d'exposition

Quel est le lien entre l’Anjou et les Antilles ? L’exposition vous invite à découvrir la colonisation de Saint Domingue (actuelle Haïti) par l’angevin Bertrand d’Ogeron, la traite négrière et l’esclavage colonial, le commerce entre l’Anjou – l’Afrique et les Antilles jusqu’à l’indépendance d’Haïti et la négociation de la dette d’indépendance par l’angevin Emmanuel de Las Cases au 19ème siècle.

Découvrez le monde des flibustiers, le commerce des textiles de Cholet, l’arrivée du sucre et des épices sur les rivages de la Loire et comment le développement économique de l’Anjou est aussi lié à l’exploitation des esclaves durant plusieurs siècles. L’exposition « Des bords de Loire à l’île de la Tortue », illustre les liens historiques qui unissent les Antilles et l’Anjou, du 17ème au 19ème siècle. Elle invite les visiteurs à se réapproprier l’histoire de ces régions séparées par l’océan Atlantique et de découvrir dans quelles conditions l’Anjou et les bords de Loire constituaient l’arrière pays nantais (principal port de traite au 18ème siècle) et participèrent directement ou indirectement, à l’histoire politique et maritime du 17ème au 19ème siècle.

D’Ayiti à Haïti, la Liberté conquise

Publication 2011

Livret d'exposition

L’exposition « D’Ayiti à Haïti, la Liberté conquise » a été créée par le MUPANAH à Haïti en 2004. Les Anneaux de la Mémoire en ont fait faire une version itinérante en 31 panneaux en français et créole haïtien, qu’ils ont présenté en Guadeloupe (2011) où elle a été accompagnée de peintures.

Dates d'exposition 2011 :

  • Guadeloupe, Sainte-Rose

  • Guadeloupe, Basse-Terre 

  • Guadeloupe, Baie-Mahault

  • Guadeloupe, Pointe-à-Pitre 

  • Guadeloupe, Gosier

  • Guadeloupe, Lamentin

  • Guadeloupe, Moule

  • France, Nantes

Dates d'exposition :

  • France, Cosmopolis à Nantes (octobre 1998 à mars 1999)

Mémoires des migrations
Du Moyen Age au 20ème siècle

Publication 2011

Catalogue d'exposition

Cette exposition aborde les différentes migrations – immigrations et émigrations – que Nantes et sa région ont connues au cours des siècles. Par là, ce sont toutes les situations rencontrées dans l’histoire des collectivités humaines qui sont illustrées par les exemples nantais très divers allant de la coexistence paisible, l’intégration, ou l’assimilation jusqu’aux conflits civils, aux rejets, aux hostilités armées et même aux massacres.

Par un caprice de l’histoire, l’un des plus beaux actes politiques de tolérance a été associé à Nantes. En effet, la signature, en 1598, de l’Edit de Tolérance constitue une exception dans une Europe où la tolérance religieuse n’existait pas. Cette exception devait durer moins d’un siècle et, assez paradoxalement, l’Edit de Nantes est surtout connu par sa révocation en 1685.

Il s’agit aujourd’hui d’élargir le thème de la tolérance seulement religieuse, à celui de la coexistence de populations différentes, surtout par leur origine, mais également par suite d’éclatement de l’unité sociale antérieure.

Découvrez le monde des flibustiers, le commerce des textiles de Cholet, l’arrivée du sucre et des épices sur les rivages de la Loire et comment le développement économique de l’Anjou est aussi lié à l’exploitation des esclaves durant plusieurs siècles. L’exposition « Des bords de Loire à l’île de la Tortue », illustre les liens historiques qui unissent les Antilles et l’Anjou, du 17ème au 19ème siècle. Elle invite les visiteurs à se réapproprier l’histoire de ces régions séparées par l’océan Atlantique et de découvrir dans quelles conditions l’Anjou et les bords de Loire constituaient l’arrière pays nantais (principal port de traite au 18ème siècle) et participèrent directement ou indirectement, à l’histoire politique et maritime du 17ème au 19ème siècle.

Dates d'exposition :

  • France, Château des Ducs de Bretagne à Nantes (44) (décembre 1992 à mai 1994)

Les Anneaux de la Mémoire

Publication en 1993

Itinéraire d'exposition

 

Cette brochure de 40 pages retrace le parcours des visiteurs de l’exposition Les Anneaux de la Mémoire qui a pris place au Château des Ducs de Bretagne de décembre 1992 à mai 1994 d’une façon très didactique et illustrée.

A Nantes, plus qu’ailleurs, après l’abolition de l’esclavage, les ombres de la mauvaise conscience et du cynisme avaient recouvert la tragédie de la traite des noirs de leur manteau de silence. « Les Anneaux de la Mémoire » forgés par des Nantais de toutes origines, associés à la municipalité, se sont donnés l’ambition d’affronter cet obscur passé, de l’examiner, de l’évaluer, de l’exposer et de le prendre en compte parce que c’est aussi en regardant en arrière sans faux-semblant, que l’on comprend l’existence. Si ce drame peut être sublimé, compassion et justice être rendues aux victimes de ce commerce immoral, c’est par le feu de l’intelligence et du cœur, qui nous ramène à la tradition d’un Montaigne qui savait déjà que « Chaque Homme porte la forme entière de l’humaine condition ».

Lorsque l’exposition des « Anneaux de la Mémoire » a fermé ses portes à Nantes en 1994, plus de 400 000 personnes auront pu prendre la mesure de l’ignominie d’un crime qui ne pourra plus jamais être passé sous silence ; de toutes les rives atlantiques monte la demande d’un achèvement de ce dévoilement ; Bénin, Sénégal, Brésil, Guyane, Guadeloupe, Virginie, Haïti, Québec, Washington, Liverpool et bien d’autres prendront le relais de cette exposition. Les chaînes brisées, trop vite jetées à l’oubli, nous réunissent toujours pour le pire et le meilleur.