IMG_0112.JPG

Nos actions : PUBLICATIONS 

Transmettre et valoriser l'Histoire

prochaine publication

CAHIER DES ANNEAUX DE LA MÉMOIRE N°20,

Sortie novembre 2022

 

Évasions, libérations et abolitions.

 

Le N°20 de la collection d’ouvrages collectifs publiés chaque année par les Cahiers des anneaux de la mémoire propose d’évoquer le long et complexe processus d’extinction de l’esclavage de populations africaines aux Amériques qui s’est progressivement effondré au cours du XIXe siècle. Ce système de production économique et d’organisation sociale construit à partir du XVIe siècle et qui a vu son apogée au cours du XVIIIe, portait en son sein sa propre destruction puisqu’il était fondé sur la servitude d’individus soumis au travail forcé sous le statut d’esclaves par le mépris de leur dignité humaine. Ce qui explique pourquoi il a fini par être vaincu même s’il a pu perdurer pendant longtemps.

Nous proposons de publier des auteurs qui ont travaillé sur les diverses formes de rejet de ce système par les esclaves eux-mêmes à travers les évasions individuelles ou collectives et les révoltes dont celle d’Haïti qui fut une libération par les esclaves eux-même. Ces insoumissions constamment menaçantes finirent par être profondément déstabilisatrice de tout le système.

 

Parallèlement, le profond scandale de l’esclavage n’était pas ignoré pour autant par les populations des nations européennes esclavagistes, même si l’indignation et la conscience de son archaïsme n’eurent que peu d’influence face à la force des intérêts des États, des intérêts privés et la demande des consommateurs de produits coloniaux comme le sucre et le café entre autres. Mais une conscience abolitionniste se répandit progressivement en Europe et aux Amériques à partir du XVIe siècle jusqu’à se structurer pour finir par l’emporter au cours du XIXe siècle où la traite et l’esclavage perdirent toute légalité. Ce vaste mouvement débuta en Angleterre et nous souhaitons publier des auteurs ayant travaillé sur le mouvement abolitionniste anglais et américain. Les abolitionnistes français y participèrent progressivement et furent  soutenus par la révolution haïtienne au cours de la révolution française de 1789. Et c’est toute la complexité du long processus de l’abolition de l’esclavage définitivement proclamée en 1848 par les autorités française qui sera enfin évoquée.

               

C’est avec le concours de Marie-Jeanne Rossignol de l’Université Paris Diderot et Michaël Roy de l’Université de Nanterre ainsi que leurs collègues, que la rédaction des Cahiers des anneaux de la mémoire souhaite réaliser ce prochain ouvrage collectif.

visuel_affiche_adm.jpg

PUBLICATIONS DES ANNEAUX DE LA Mémoire

La collection Les Cahiers des Anneaux de la Mémoire née en 1999 est reconnue pour sa qualité éditoriale. Chaque année la revue publie des articles de chercheurs.es autour d'une thématique sur l'histoire et les héritages de la traite atlantique et de l'esclavage colonial.

 

En parallèle de ces publications annuelle, l'association édite et co-édite des catalogues d'exposition et des beau-livres.  L'activité éditoriale des Anneaux de la Mémoire s'étoffe depuis 2012 avec de nouvelles publications, richement illustrées et facilement accessible pour tous les passionnés d'histoire et tous les âges.