Le droit au service des esclavages

Le droit au service des esclavages

26,00 €Prix

 

    La mise au travail forcé sur le continent américain de travailleurs africains sous le statut d’esclaves inspira des règlementations juridiques sous forme d’une multitude de codes destinés à maintenir ces travailleurs sous la domination de leurs propriétaires, les maîtres. Ils furent aussi destinés à affirmer l’autorité des États européens sur l’organisation de sociétés coloniales mais aussi esclavagistes et devenant progressivement créoles, qui ont émergé aux Amériques à partir du XVe siècle, loin de l’Europe.
    S’instruire du droit au service des esclavages permet de prendre la mesure de l’historicité d’un système de production qui n’a pas été inventé pour le « Nouveau Monde » des Amériques, mais exporté du « Vieux Monde » méditerranéen qui était déjà en lien avec les réseaux de traites d’esclaves de l’Afrique sub-saharienne depuis des siècles. Cet effort permet aussi de prendre la mesure de l’importance de la nouvelle économie agro-industrielle de l’époque pour la production de sucre notamment. Ce « progrès économique » de l’époque fut aussi fondateur de nouvelles sociétés que les administrations judiciaires sous l’autorité des États européens colonisateurs des Amériques se sont efforcées de gérer et de contrôler tant bien que mal dès leur origine. C’est aussi avec le droit que l’esclavage a été instauré et maintenu.
    Enfin, la permanence des débats juridiques et des évolutions de la loi qui ont aussi duré des siècles, révèle toutes les questions humaines, sociales, économiques, philosophiques et morales qui ont émergé tout au long du développement de l’esclavage sur le continent américain jusqu’à son abolition.
    La mise en esclavage de travailleurs africains déportés aux Amériques n’allait pas de soi, fussent-ils Noirs.

     

    Fiche technique :

    • Hauteur 24cm
    • Largeur 18cm
    • Poids 0.350kg
    • Type d'ouvrage Livre broché
    • Nombre de pages : 188
    • Date de publication 28/02/2021
    • Date de parution 25/06/2018
    • ISBN : 978-2-913921-06-1

     

    SOMMAIRE

    Jean-Marc MASSEAUT 
    Avant-propos

    Bernard GRUNBERG
    L’esclavage des Noirs en Amérique espagnole (XVIe-XVIIe siècles)

    Jean-Pierre TARDIEU
    L’ambiguïté de l’esclavage aux Amériques espagnoles (XVIe-XIXe siècles) 

    Edward B. RUGEMER
    L’affirmation de la domination et de la race, à travers l’élaboration des codes généraux qui légiféraient l’esclavage dans la Grande Caraïbe anglaise, au cours du XVIIe siècle

    Frédéric CHARLIN
    Le Code noir de 1685, entre compilation et codification du droit colonial esclavagiste français

    Vernon Valentine PALMER
    Une guerre sans armes. Le droit coutumier de l’esclavage en Louisiane

    CONTACTS

    Les Anneaux de la Mémoire
    18 rue Scribe - espace Cosmopolis
    44000 Nantes

    Tél : (+33) 2 40 69 68 52
    contact[a]anneauxdelamemoire.org

    Nos bureaux sont ouverts du lundi au jeudi de 9h30 à 13h et de 14h à 17h30. N'hésitez pas à nous contacter avant de passer pour vous assurer de notre présence.

    REJOIGNEZ NOUS
    ADHÉRER  A L'ASSOCIATION
    • Facebook
    • YouTube
    • Twitter
    • Google

    OU Téléchargez ce formulaire

    A renvoyer à contact[a]anneauxdelamemoire.org

    ou par voie postale

    Paiement en ligne par Carte Bancaire ou chèque.

    Pour soutenir nos actions vous pouvez faire un don.Le don particulier est défiscalisable à hauteur de 66% / Pour les entreprises 60% (Loi Mécénat )

    • Facebook
    • YouTube
    • Twitter
    • Google